L’hiver québécois a ses charmes que j’apprécie. Sauf que débuter mes journées a -28 degrés Celcius n’a rien d’attirant. J’ai beau être fraiche et détendue, après une bonne nuit de sommeil, reste que tout mon corps se raidit en mettant le pied à l’extérieur ces jours-cis. Les épaules renfrognées, le souffle coupé et le visage crispé par le vent glacial; il n’en faut pas davantage pour nourrir la tension que je m’évertue à contrôler. Je l’avoue : ma bonne attitude ne vient pas toujours à bout des caprices de Bonhomme hiver… à qui je lance parfois quelques gros mots.

Suis-je la seule qui ressent l’appel du sud? Le “frette” augmente notre niveau de stress. Mais hélas, nous ne pouvons pas tous prendre des vacances et s’envoler vers les iles! Il me faut alors trouver d’autres moyens. Pour me détendre plus que pour me réchauffer, je sors mon gros pull en laine d’agneau et pendant quelques minutes, je ferme les yeux. Tout en respirant, je porte attention à la sensation de chaleur qui m’envahit. À lui seul, ce moment devient un petit ressourcement si je le veux bien.

Dans la tension d’un quotidien chargé, le stress s’accumule sans qu’on ne s’en rende compte. C’est comme les bordées de neige qui s’empilent les unes sur les autres dans la cours extérieure. Si on ne pellette pas à mesure, on se retrouve un beau matin avec de la neige jusqu’au cou! Oui, prendre soin de son âme consiste aussi à remédier au stress qui grandit et qui prend de plus en plus de place… J’ai trouvé ma façon de le gérer et vous?

4 Commentaires
  1. Dominique Moreau 4 années Il y a

    Salut Marie-Josée,
    Moi je suis une personne très anxieuse, je crois que la première chose a faire, c’est de l’admettre et de prendre des moyens pour y remédier. Tous les trucs que tu as donné je les fais plus pour ceux qui en on la chance, un bon feu de foyer, c’est une manière fantastique pour se détendre. Aussi se dire dans des moments de stress revient dans le moment présent, car c’est en ruminant le passé ou en s’inquiétant de l’avenir que l’on se stresse.
    Dominique

    • Auteur
      Marie-Josée Arel 4 années Il y a

      Cher Dominique, toujours le mot juste, merci de nous inspirer comme tu le fais! MJ

  2. Josee 12 mois Il y a

    Moi je n’arrive aucunement à gérer mon anxiété. Je suis en attente dun jugement de garde d’enfants contre 2 papas violent et ma peur demeure que l’un d’eux ait une garde partagée ? Je ne vit plus ?

    • Auteur
      Marie-Josee 11 mois Il y a

      Demande de l’aide Josée, tu as besoin de pouvoir parler et ventiler ce que tu vis. Essaie aussi la cohérence cardiaque. Il y plusieurs vidéos sur YouTube, ça peut sûrement t’aider à gérer ton anxiété. MJ xx

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2018 Marie-Josée Arel

Politique de protection de la vie privée | Termes et conditions | Témoignages | Contact

Conception et rédaction : Emmanuelle B. Communications | Réalisation : Bonheur en vrac

Facebook Youtube twitter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?