On a tous le désir de vivre pleinement et quand il est question de vivre pleinement, il y a quelque chose de fondamental à posséder : la foi.

Je ne parle pas ici de la définition populaire du mot « foi » qui implique de croire en un ensemble de principes religieux, non.

La foi réinventée

À mes yeux, avoir la foi, c’est croire sans voir, c’est croire que les possiblités sont infinies. Comme Martin Luther King le disait : « Avoir la foi, c’est monter la première marche même quand on ne voit pas tout l’escalier. »

Et quand on est dans ce mode de vivre de foi, on a foi en TOUT. En soi, en l’autre, en demain, en une opportunité, en un rêve, en ce monde, etc

Avoir la foi change toute la dynamique de notre vie. On ne vit plus à partir de la peur.

Combien de fois avons-nous le goût de foncer et d’aller de l’avant mais nos insécurités, nos craintes et nos doutes nous en empêchent…  Fait intéressant ici : 80% de nos peurs ne se réalisent jamais semble-t-il.

Plonger dans l’inconnu

Vivre à plein, c’est choisir de vivre dans la foi.

Est-ce qu’on connaît l’issue, le dénouement? Non.

Est-ce qu’on a la certitude que tout va bien se passer? Non.

Est-ce qu’on possède toutes les preuves scientifiques nécessaires? Non.

Quand on vit dans la foi, il y a une part de doute. Oui le doute vient avec la foi, ces deux notions sont indissociables.

Assumer le doute, l’accepter et faire route avec est une preuve de maturité et d’autonomie.

Et c’est ce même doute qui rend le mouvement de la foi aussi puissant! Parce que l’on fait un choix libre et serein de croire, d’avancer, de risquer, d’aimer.

Vivre pleinement, c’est accepter de ne pas tout comprendre, tout contrôler et c’est aussi faire confiance à ce que nous dicte notre cœur, notre petite voix.

Oui, la foi est un acte lumineux qui déroute mais qui permet à tous les possibles de prendre racine dans notre vie.

***

Extrait de mon livre Dieu s’en moque, Ed. Québec Amérique, p. 28-29

“Je définis la FOI comme un déclic du cœur provenant souvent d’une expérience personnelle. Il s’agit d’un mouvement de l’être profond qui constate sans pouvoir l’expliquer. Elle implique le doute. En d’autres mots, elle fait place aux zones grises où les réponses ne sont pas toutes données à l’avance, où il n’y a pas d’exégèses efficaces à 100%. Alors dans nos certitudes les plus fortes, subsiste une part de mystère et d’inexpliqué. Impossible de s’enorgueillir de posséder la vérité! Au contraire, le respect et l’ouverture règnent, avec la douceur d’une brise légère. La foi pourrait mener quelqu’un jusqu’à donner sa vie mais jamais pour la loi ou les préceptes, seulement pour un autre être humain.

Les CROYANCES, elles, sont prêtes à aller au front et à faire la guerre! Dans cet univers, tout est noir ou blanc et tout s’explique de façon rationnelle par les croyances. On y fait régner l’ordre et la justice. Par exemple : « Tu dois suivre tel commandement ou telle loi, sinon tu seras damné! » C’est clair, net et précis, sans ambiguïté. La compassion n’est pas la bienvenue et le jugement sur l’autre trop facile. Souvent, la croyance est prête à sacrifier un individu pour le bien de la collectivité. On s’y croirait parfois comme au temps des bûchés. Un Dieu fait de croyances est statique et inerte.

Les croyances et la foi s’entremêlent en moi. Ce n’est jamais tout l’un ou tout l’autre. Et ces deux façons de croire ne se limitent pas qu’à ma relation à Dieu, non! Dans ma perception des autres, de la famille, du travail, du monde, je vis de croyances et de foi. Les croyances qui m’ont été inculquées par mes parents, par l’école, par la société. La foi que j’ai développée en moi-même, en la vie, en l’autre et cela au fil de mes expériences.”

6 Commentaires
  1. Lise 7 mois Il y a

    bonne fête…..petite fée qui sème le bonheur….la confiance…la foi.
    comme j’aime te lire…tu m’apportes beaucoup de sérénité…de confiance et ce…même si j’ai 80 ans bientôt…
    tu es un ange sur la route de notre vie…tu encourages…tu simplifies les événements …tout est gracieux dans tes exposés.
    merci…merci…on est chanceux de te lire…
    je te souhaite toute la lumière dont tu as besoin pour continuer à semer …je t’aime….sois heureuse. xx

    • Auteur
      Marie-Josee 7 mois Il y a

      Tous ces beaux mots me touchent profondément et je te remercie Lise !!

  2. Alain Robidas 7 mois Il y a

    Bonjour Mme.Arel ,c’est moi Alain et je vous souhaite bonne fête en retard. Je vous félicite pour votre super blog de motivation sur la spéritualiter et avoir la fois.
    Je veut vous féliciter , ainsi que vos amis, et experts pour le très,très beau télé-sommet.
    Et pour ma part c’est mon premier cellulaire que j’ai à l’âge de 57 ans et là je ne suis pas sûr, si je suis en privé où au public..

    ,

    • Auteur
      Marie-Josee 7 mois Il y a

      Merci Alain, c’est vraiment gentil!

  3. Stephane Liboiron 6 mois Il y a

    Merci Marie-Josée , pour toute tes capsules ,
    Quand nous en avons besoin elles sont là, facile d’accès et beaucoup motivateur.
    J’adore aujourd’hui j’en ai eu besoins. xx

    • Auteur
      Marie-Josee 6 mois Il y a

      Merci cher Stéphane!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2018 Marie-Josée Arel

Politique de protection de la vie privée | Termes et conditions | Témoignages | Contact

Conception et rédaction : Emmanuelle B. Communications | Réalisation : Bonheur en vrac

Facebook Youtube twitter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?