L’expression mission de vie est née au cours des dernières décennies. Cependant, le concept existe depuis longtemps à travers le mot vocation, qui évoque un appel pour une profession, une activité.

Certains croient que la mission de vie se traduit par des actions précises et d’autres pensent qu’il s’agit plutôt d’une impulsion directrice pour leur existence.

Chose certaine, elle ne saurait contrecarrer notre nature profonde, elle ne provient pas non plus d’en haut, comme une volonté imposée par le divin.

Elle naît au cœur de notre être et se colle à notre personnalité, nos talents, nos aptitudes. En gros, elle est inscrite dans nos désirs et dans nos rêves.

Se poser les bonnes questions

Si tu n’avais pas à travailler pour payer l’hypothèque, l’épicerie, la voiture, que ferais-tu de tes journées?

Si tu avais de l’argent jusqu’à la fin de vos jours, comment occuperais-tu ton quotidien?

Habituellement, les gens répondent : « Je voyagerais. » Mais après avoir fait le tour du monde, tu ferais quoi?

Voilà de puissantes questions qui ramènent directement au centre de notre être.

Qu’est-ce qui fait chanter ton cœur?

Qu’est-ce qui te pousserait à te lever tôt le matin, plein d’enthousiasme, pour te consacrer à cette tâche?

Qu’est-ce qui te stimulerait au point d’ignorer la fatigue tellement tu aimes ce que tu fais?

Ce questionnement déstabilise, mais il permet une grande vérité envers soi-même.

S’ouvrir à tous les possibles

Une façon simple de découvrir notre fonction ici-bas consiste à s’adonner à nos passions. Est-ce qu’une activité, un passe-temps t’interpelle? Fonce!

Peut-être qu’il ne s’agit pas encore de ce à quoi tu aspires, mais vois-y un passage susceptible de t’amener plus loin. C’est en expérimentant diverses avenues que notre mission se précise.

La mission de vie relève de plus grand que soi. Elle est notre raison d’être sur la terre. Lorsqu’on s’y adonne, on a le sentiment « d’être sur notre X » ou encore d’être rentré à la maison, d’être chez soi. C’est la quintessence du bien-être!

2 Commentaires
  1. Morency 2 mois Il y a

    Merci Marie Josée de nous partager tes chroniques ils sont très intéressantes les une que les autres j’aime ton côté spérituel tu est tes agréable à entendre merci continue ton beau travaille merci

    • Auteur
      Marie-Josee 2 mois Il y a

      Merci pour ces mots qui me touchent!! MJ

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2017 Marie-Josée Arel

Politique de protection de la vie privée | Termes et conditions | Témoignages | Contact

Conception et rédaction : Emmanuelle B. Communications | Réalisation : Bonheur en vrac

Facebook Youtube twitter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?