Que suscite le mot « engagement » pour vous? Pour certains, il s’agit de faire vœux à la vie, à la mort. Pour d’autres, il réveille des souvenirs douloureux. On ne peut rien construire de durable sans s’engager : une famille, une carrière, un couple, une entreprise. Même s’il s’agit d’un concept lourd de sens, l’engagement porte du fruit, abondamment.

Mais jusqu’où est-il sain de se donner corps et âme à un autre? Vivre à deux procure de grandes joies tout en demandant des sacrifices. Chaque couple trouve la recette de sa durabilité et de son équilibre. Ce qui convient à des amoureux ne convient pas à d’autres. Il devient donc difficile de statuer sur une recette infaillible.

Reste que je m’interroge sur ce qui peut garantir le bonheur à deux. J’aime questionner et écouter. Certains conseils m’apparaissaient dépassés dans la vingtaine alors que je dois bien reconnaître leur justesse aujourd’hui. En cette ère de rapidité et de jetable, nos relations n’échappent pas à ce réflexe de société. Voilà pourquoi il faut parfois s’arrêter et réfléchir… histoire de faire nos propres constats sur un sujet aussi important!

7 Commentaires
  1. jean Pierre 4 années Il y a

    Je te laisse en te mentionnant que ma chanson fétiche de Jean Ferra “que C,est beau la vie`”
    me porte en larme de bonheur et donne tout un sens à la beauté de la vie. Bonne journée et l’on se voit Jeudi. Merci de ce beau vidéo

  2. mario 4 années Il y a

    allo marie josee ont s est rencontrer au bonte divine a l ile perrot j ai parler de la communication consciente et des fois comme aujour d hui y a rien qui marche ca accroche avec ma blonde depuis a matin j ta boutte (sentiment ) et j ai besoin d air des fois j me dis j veux enseigner la cnv quand moe ca marche pas pantoute comme aujourd hui une chose que j ai appris meme avec toute notre bagages des fois ca marche pas moi j peux dire par contre que je m en sert pour me faire de l auto empathie ca me sauve content d avoir appris ca que de plaisir et de travail un couple ca fait 25 ans et c est dure par boutte encore mais pas une raison pour se separer bonne journee marie josee merci allons voir le soleil loll

    • Auteur
      Marie-Josée Arel 4 années Il y a

      Il y a des jours plus difficiles que d’autres Mario. Respirer et dédramatiser, voici deux techniques que j’utilise. Ce qui me tombe sur les nerfs est-il si grave? Est-ce que ça vaut la peine que j’argumente? En vieillissant, j’apprends à dire: “Tu as raison chéri” et j’avoue que c’est miraculeux! Oui profitons du soleil. MJ

  3. Auteur
    Marie-Josée Arel 4 années Il y a

    Cher Jean-Pierre! Nous attendons beaucoup des autres… de notre relation. Ta conjointe est de bonne foi, il faut juste mettre le focus sur le positif plutôt que sur les blocages. La meilleure façon de l’accompagner est de la respecter dans son cheminement. Ta démarche spirituelle doit s’inscrire dans un équilibre: il n’y a pas que ça qui compte. Le plus important est d’aimer, d’accueillir l’autre et non pas d’être d’accord sur tout. Tu es responsable de ton bonheur et il repose sur ta perception! Continue! MJ

  4. Auteur
    Marie-Josée Arel 4 années Il y a

    Merci Lise d’oser écrire ce que bien des femmes de ton âge ressentent. Il est difficile d’aller vers un autre si nous avons peur. Et cette peur provient souvent de blessures antérieures… peut-être faut-il les guérir, les libérer? Je ne crois pas que le conjoint parfait existe mais je pense qu’il faut statuer sur les 5 qualités les plus importantes pour nous et les retrouver chez la personne à qui nous ouvrons notre coeur. Comme je dis souvent: je suis heureuse seule. Si je choisis d’être en couple, c’est parce que ça me rend encore plus heureuse! Bonheur à toi! MJ

  5. Cindy 4 années Il y a

    Merci pour cette vidéo. Je suis tellement d’accord avec cette vision. C’est également ce que nous partageons dans nos vidéos de couple. “Laissez l’autre Être” c’est tellement essentiel. Dans ma pratique, je remarque que la première chose pour créer des relations épanouissantes et durables est de s’aimer soi-même. Comment écouter l’autre si on ne peut pas s’écouter soi-même ? Comment communiquer avec l’autre si on ne sait pas communiquer avec notre intériorité ? Cela demande de pouvoir prendre des moments de solitude pour faire le clair.

    • Auteur
      Marie-Josée Arel 4 années Il y a

      On est sur le même longueur d’ondes, merci pour ce partage Cindy!! Bonheur à toi! MJ

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2018 Marie-Josée Arel

Politique de protection de la vie privée | Termes et conditions | Témoignages | Contact

Conception et rédaction : Emmanuelle B. Communications | Réalisation : Bonheur en vrac

Facebook Youtube twitter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?