Le bonheur… qui en possède la fabrication ou les composantes?

Ce serait tellement simple si on pouvait se rendre chez un marchand de félicité et commander une “vie équilibrée” ou un “quotidien excitant”, payer le tout en plusieurs versements et rentrer chez-soi pour mettre en application le mode d’emploi!

Or, la vie vient avec une tonne de nébulosités et d’éléments obscurs qui rendent notre chemin incertain. Tergiverser est une pratique courante pour l’humain. La plupart du temps, nous n’avons pas vraiment d’idée vers où nous allons même si nous prétendons le contraire.

J’ai appris que le bonheur a parfois de drôles d’alliés: le mystère, le chaos, le mouvement, l’imprévisibilité. J’ai expérimenté que le plus envoûtant est de découvrir la route, pas à pas, de se laisser surprendre. Bref, de ne pas tout prévoir.

Avoir en main toutes les instructions pour mener à terme notre destinée idéale ne garantit pas le bien-être. Il y a un immense fossé entre la théorie et la pratique, hélas… ou hourra! … Tout dépend de la perception que nous avons du fait de pouvoir “faire l’expérience” de la vie!

9 Commentaires
  1. Martine 5 années Il y a

    Bonjour Marie-Josée!

    J’adore te lire et écouter tes vidéos, quelle belle source d’inspiration! J’aimerais partager le slogan que j’ai composé il y a quelques années concernant le bonheur puisque c’est le sujet du jour. Le voici:

    “Le bonheur n’est pas un but que l’on poursuit avec ardeur, c’est une fleur que l’on cueille sur le chemin de la vie.”

    Merci encore pour ton extraordinaire inspiration!!!

    Gros câlin!

    Martine xxx

    • Auteur
      Marie-Josée Arel 5 années Il y a

      Magnifique Martine, merci de partager avec nous! Tu as tellement raison! MJ

  2. Marc Blanchette 5 années Il y a

    Bonjour
    Honnêtement, j’avoue avoir beaucoup de difficultés à adhérer aux formules préfabriquées utilisées ici. Un mélange de psycho-pop et de nouvel-âge qui me laisse un goût amer. La période un peu sombre de ma vie actuelle (perte d’emploi, union terminée…) m’empêche sûrement d’entrevoir le bout du tunnel.
    Je demeure quand même ouvert d’esprit et j’essaierai de mettre en pratique votre philosophie du bonheur.

    Merci

    • Auteur
      Marie-Josée Arel 5 années Il y a

      Je comprends Marc. Vous êtes dans un moment de votre vie où il vous faut avoir la FOI. La foi en demain, en l’autre, en vous. Et la foi implique le doute, le chaos, l’incertain. Accrochez-vous à la voix de votre coeur qui vous dit que des solutions sont là, et que les choses vont finir par rentrer dans l’ordre. Bon courage! MJ

  3. Auteur
    Marie-Josée Arel 5 années Il y a

    Bonjour John! Je ne crois pas être la meilleure personne pour vous aider… Avez-vous pensé à demander de l’aide à votre CLSC? On y trouve des psychologues. Vous pouvez m’écrire à mja@mariejoseearel.tv Bonne chance! MJ

  4. Melanie Germain 5 années Il y a

    Je vous ai vue à Denis Lévesque et je dois dire que vous êtes venue chercher une part en moi que je croyais perdue. Merci pour votre témoignage, merci d’être telle que vous êtes. Vous m’avez donné le soufle de vivre. Croire en quelque chose… Aux delà des religions? Peut être en est-il ainsi, peut être pas… Il faut croire en soit avec une part de Dieu, je pense. Peu de personne s’élève tel que vous l’avez fait et vous avez toute mon admiration.
    Sincèrement.

    • Auteur
      Marie-Josée Arel 5 années Il y a

      Merci! j’abonde aussi dans le sens de vos propos. Si vous lisez mon livre, n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires! MJ

  5. Diane St-Onge 5 années Il y a

    Bonjour Marie-Josée,

    Je vous ai vue hier, le 14 octobre à l’émission de Denis Lévesque et vous avez parlé de votre livre Dieu s’en moque.
    J’espère qu’il est en librairie pour que je puisse me le procurer.

    Votre titre de livre est évocateur.

    De plus, quand M. Lévesque a mentionné le nom du restaurant Madrid, je dois vous dire que j’y suis déjà allée plusieurs fois. Il y avait des regroupements d’inventeurs réunis pour : Les génies du nouveau monde.

    J’espère vous voir et vous rencontrée, un jour, afin de discuter avec vous de votre livre et autres choses aussi.

    Merci et au plaisir de vous lire.

    Diane St-Onge,
    Nicolet

    • Auteur
      Marie-Josée Arel 5 années Il y a

      Oui Diane, Dieu s’en moque sort en librairie le 16 octobre. Le Madrid, c’est effectivement beaucoup de souvenirs! Bonheur à vous! MJ

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Marie-Josée Arel

Politique de protection de la vie privée | Termes et conditions | Témoignages | Contact

Conception et rédaction : Emmanuelle B. Communications | Réalisation : Bonheur en vrac

Facebook Youtube twitter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?