Avoir une attitude positive change tout. Entre les concepts que nous savons avec notre tête et ceux dont nous sommes convaincus à partir de notre coeur, il y a tout un univers. Vivre à partir de notre intellect – de ce qui est raisonnable ou pas – ne porte que peu de fruits. Très souvent, nos certitudes rationnelles sont conditionnées par la peur et l’insécurité.

Mais vivre à partir de notre coeur ainsi que des convictions qui jaillissent du centre de nous-même, wow quelle aventure! Parfois nous posons des gestes fous et n’est-ce pas ce qui nous fait sentir vivant? À quand remonte la dernière fois où vous avez entrepris un projet ou cédé à une fantaisie qui ne collait pas à votre quotidien? Partir en voyage sans trop prévoir, accepter une invitation à diner chez des inconnus, vous faire raser la tête pour une bonne cause, donner de votre surplus à une voisine; ce ne sont que quelques exemples.

Dans cette vidéo, je m’intéresse à un argument rationnel de taille: “Bah, ça ne se fait pas à mon âge, il fallait en profiter dans ma jeunesse!” Bref, à ces aspirations que nous réfrénons sous prétexte que nous sommes trop vieux… Et c’est là que notre bonne attitude intervient : quoi que nous souhaitions entreprendre ou réaliser, notre mental doit nous suivre. Ne laissons aucune pensée, aucune peur, nous convaincre que notre âge représente un obstacle car il n’est jamais trop tard pour quiconque a décidé de vivre à plein!

6 Commentaires
  1. Serge Leclerc 4 années Il y a

    Merci Marie-Josee pour ce texte et ce video.
    Vous avez parfaitement raison, c’est à partir de nos élans du cœur, que nous osons accepter d’exprimer ou de vivre en pleine liberté, avec discernement et respect de nos valeurs, que la vie prend toutes ses couleurs ;elle nous invite davantage à l’embrasser dans tout ce qu’elle peut nous offrir et elle peut être abondante. Pour y arriver, il ne suffit que de dire oui à cette aventure de la vie à partir de ce qui monte en nous…
    J’ai 73 ans, et j’ai entrepris de me vivre de cette façon depuis plusieurs années et intensément depuis ces quatre dernières années où j’ai entrepris ma retraite… Je me permets de me re-traiter à nouveau dans tous ces aspects de moi qui ont été inexplorés , faute de temps ou de disponibilité intérieure… et c’est bon d’oser vivre…
    Mes très bonnes salutations.

    • Auteur
      Marie-Josee 4 années Il y a

      Merci Serge pour votre partager, et j’adore votre utilisation du mot “re-traiter”, wow! Il y a tant à explorer et à découvrir, gardez ce coeur jeune! MJ

  2. andrea 4 années Il y a

    Depuis ma tendre enfance, je dessinais sur des bouts de papier. Lorsque fut le temps de choisir une carrière, malgré ma passion pour les arts et ses dérivés, l’orienteur ainsi que mes parents m’ont fortement déconseillé d’aller de l’avant vers cette avenue et plutôt être plus rationnelle et exercer un métier standardisé, ce qui a eu pour résultat de travailler pendant 35 ans en administration. Mon cœur a toujours su que je passais à coté de mon ressenti. A 52 ans, j’ai fait le grand saut: je me suis acheté des tubes d’acrylique et des spatules et j’ai plongé tête première dans la peinture. J’ai suivi ma voie intérieure et me suis inscrite à un symposium. J’ai obtenu une mention d’honneur à ma première exposition, ce qui m’a value une confiance absolue en mes capacités et dissiper mes doutes. Oser, c’est prendre le risque du meilleur pour soi. Aujourd’hui, je m’implique au sein des événements artistiques et je crée, je suis dans mon élément et c’est une passion sans cesse renouvelée. Il n’est jamais trop tard pour s’accomplir, c’est un cadeau que l’on s’offre car la personne la plus importante à choisir, c’est soi-même. Merci Marie-Josée pour tes capsules et conférences, tu es une femme inspirante et pleine d’énergie, c’est un must pour notre société.

    • Auteur
      Marie-Josee 4 années Il y a

      Comme c’est inspirant de te lire Andréa! Merci de partager ton histoire qui me donne des ailes ainsi que le goût d’être encore plus authentique dans ma démarche professionnelle. Longue vie à ton art et à ta lumière! MJ

  3. morin diane 2 années Il y a

    il n est jamais trop tard,je le sais,j’ai 60 ans et je sais que je veux aller vers autre chose,je n’ai pas peur,mais je ne sais vers quoi aller,le travail que je fais presentement m’ennuie terriblement . si je savais vers quoi aller,j’y serais déja , tant de fois j ai fait de nouvelles choses et je ne
    savais pas a quoi m’attendre et je les ai réussis,mais il me faut trouver,ce vers quoi je dois aller,tout m,intéresse voila,je suis préposé aux bénéficiaires et je souhaite autre chose de plus valorisant et plus joyeux.

    • Auteur
      Marie-Josee 2 années Il y a

      Chère Diane, un bon travail d’introspection et de connaissance de soi vous serait très utile. Mon programme “DÉployez votre charisme” serait tout indiqué pour vous. N’hésitez-pas à me contacter ! MJ xx

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Marie-Josée Arel

Politique de protection de la vie privée | Termes et conditions | Témoignages | Contact

Conception et rédaction : Emmanuelle B. Communications | Réalisation : Bonheur en vrac

Facebook Youtube twitter

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?